Chargement...
198
Contributeurs
59,20 €
Sur 4 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 31/12/2020

Description

Si nous savons que le jardin potager est un antidote à l’artificialité croissante de nos sociétés, la recherche nous montre depuis peu les bienfaits de la nature sur la santé mentale. Des effets positifs ont été observés sur l'amélioration du sommeil et la capacité d’apprentissage, sur la régulation de la pression sanguine et du rythme cardiaque, ou encore sur l’anxiété et l’estime de soi… Le jardin potager a de multiples atouts. Il est un lieu propice à l’apaisement. Il s’inscrit dans un temps réel que sont les saisons. Il est un outil ludique, créatif et accessible à tous. Le jardin thérapeutique favorise également, ici, pour nous, la rencontre entre personnes « ordinaires » et personnes « extraordinaires ». La grande diversité des tâches permet à chacun, selon son rythme et son handicap, de trouver sa place, d’être responsabilisé et de se sentir utile. Il est un lieu de quiétude où, résidents, familles et éducateurs peuvent se rencontrer pour prendre le temps, savourer la chaleur du soleil et partager ensemble les couleurs de la nature.


Les objectifs du projet :


  • thérapeutique : les maladies psychiques, la déficience intellectuelle et la collectivité peuvent être source d'anxiété, de sentiment d'insécurité, de repli sur soi ou d'agressivité envers les autres. Face à de tels comportements les équipes encadrantes n'ont souvent qu'un choix restreint d'espaces à proposer (chambre, salle peu conviviale, salle TV …). Les espaces extérieurs peuvent devenir une alternative bienveillante d’accueil de ces usagers en souffrance. L'espace nature devient accueillant lorsqu'il a été pensé comme tel : un banc, un parasol, une petite mare, des coquelicots, des salades et de la coriandre, des fleurs etc...
  • participatif : de la conception à l'usage même du jardin en passant par la vente des légumes, les usagers et leurs familles sont les acteurs principaux du projet.
  • inclusif : actuellement la production de légumes est donnée aux parents ou vendue aux salariés. Ce sont les enfants qui se chargent de cette tâche avec un travail sur les habilités sociales. Ce rôle de « vendeur » permet de mettre un instant le handicap de côté. A l'avenir nous envisageons que la production de légumes (même petite) soit vendue sur le petit marché de Challes-Les-Eaux, ou sous la forme de panier aux voisinages. L'objectif recherché est de créer une réelle relation de réciprocité entre personnes handicapées et les personnes ordinaires qui font leur marché.
  • d'adaptation des lieux ordinaires au handicap

Utilisation des fonds

Nous souhaitons donner de l'envergure à une première expérience concluante de jardin pédagogique et thérapeutique déjà réalisé à l’Institut Médico-Educatif Le Bourget (IME).


La grande dépendance des personnes accueillies ne laisse que peu de temps aux éducateurs pour la création du jardin en lui-même (confection des jardinières, du système d'arrosage, de l’entretien, de la réflexion, de la mise en réseau etc.).


Les fonds serviront donc concrètement à mettre en place un jardin thérapeutique au sein d’une de nos structures accueillant des enfants de 0 à 20 ans : matériel pour dallage en béton pour accessibilité aux fauteuils roulants, graines, plantes, arbustes, jardinières adaptées, systèmes d’arrosage mais également le temps homme du coordinateur jardinier qui est dédié au projet.


198
Contributeurs
59,20 €
Sur 4 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 31/12/2020


Description

Si nous savons que le jardin potager est un antidote à l’artificialité croissante de nos sociétés, la recherche nous montre depuis peu les bienfaits de la nature sur la santé mentale. Des effets positifs ont été observés sur l'amélioration du sommeil et la capacité d’apprentissage, sur la régulation de la pression sanguine et du rythme cardiaque, ou encore sur l’anxiété et l’estime de soi… Le jardin potager a de multiples atouts. Il est un lieu propice à l’apaisement. Il s’inscrit dans un temps réel que sont les saisons. Il est un outil ludique, créatif et accessible à tous. Le jardin thérapeutique favorise également, ici, pour nous, la rencontre entre personnes « ordinaires » et personnes « extraordinaires ». La grande diversité des tâches permet à chacun, selon son rythme et son handicap, de trouver sa place, d’être responsabilisé et de se sentir utile. Il est un lieu de quiétude où, résidents, familles et éducateurs peuvent se rencontrer pour prendre le temps, savourer la chaleur du soleil et partager ensemble les couleurs de la nature.


Les objectifs du projet :


  • thérapeutique : les maladies psychiques, la déficience intellectuelle et la collectivité peuvent être source d'anxiété, de sentiment d'insécurité, de repli sur soi ou d'agressivité envers les autres. Face à de tels comportements les équipes encadrantes n'ont souvent qu'un choix restreint d'espaces à proposer (chambre, salle peu conviviale, salle TV …). Les espaces extérieurs peuvent devenir une alternative bienveillante d’accueil de ces usagers en souffrance. L'espace nature devient accueillant lorsqu'il a été pensé comme tel : un banc, un parasol, une petite mare, des coquelicots, des salades et de la coriandre, des fleurs etc...
  • participatif : de la conception à l'usage même du jardin en passant par la vente des légumes, les usagers et leurs familles sont les acteurs principaux du projet.
  • inclusif : actuellement la production de légumes est donnée aux parents ou vendue aux salariés. Ce sont les enfants qui se chargent de cette tâche avec un travail sur les habilités sociales. Ce rôle de « vendeur » permet de mettre un instant le handicap de côté. A l'avenir nous envisageons que la production de légumes (même petite) soit vendue sur le petit marché de Challes-Les-Eaux, ou sous la forme de panier aux voisinages. L'objectif recherché est de créer une réelle relation de réciprocité entre personnes handicapées et les personnes ordinaires qui font leur marché.
  • d'adaptation des lieux ordinaires au handicap

Utilisation des fonds

Nous souhaitons donner de l'envergure à une première expérience concluante de jardin pédagogique et thérapeutique déjà réalisé à l’Institut Médico-Educatif Le Bourget (IME).


La grande dépendance des personnes accueillies ne laisse que peu de temps aux éducateurs pour la création du jardin en lui-même (confection des jardinières, du système d'arrosage, de l’entretien, de la réflexion, de la mise en réseau etc.).


Les fonds serviront donc concrètement à mettre en place un jardin thérapeutique au sein d’une de nos structures accueillant des enfants de 0 à 20 ans : matériel pour dallage en béton pour accessibilité aux fauteuils roulants, graines, plantes, arbustes, jardinières adaptées, systèmes d’arrosage mais également le temps homme du coordinateur jardinier qui est dédié au projet.


198
Contributeurs
59,20 €
Sur 4 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 31/12/2020