Chargement...
108
Contributeurs
31,40 €
Sur 3 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 31/12/2020

Chaussures pour les plus démunis - A pas de velours - UCRM

Description

L’UCRM accompagne depuis plusieurs années les personnes les plus démunies au sein de ses différents établissements. Pour certains, de longs parcours de rue ont été vécus avant de pouvoir être accueilli au sein d’un établissement. Le projet souhaite mettre en avant l’importance d’avoir « des pieds de velours » pour les personnes SDF et grands précaires. Pourquoi « A pas de velours ? » Le velours représente la douceur, le confort et l’apaisement!


Qui marche à pas de velours ?

L'origine de cette expression nous viendrait du règne animal puisque les pas de velours dont il est question seraient ceux du chat... L'expression, en général associée aux verbes avancer et marcher, signifie donc que l'on se déplace sans faire le moindre bruit. Les SDF sont des personnes invisibles, nous pouvons les associer aux pas de velours.


D’où le projet : A pas de velours !

Prendre soin de ses pieds c'est aussi préserver son aptitude à marcher, car toute douleur qui apparait dans cette zone peut vite devenir très invalidante pour les personnes qui marchent beaucoup. En s'occupant mieux de ses pieds, on peut également prévenir les éventuelles maladies des pieds, les infections, les déformations et autres ongles incarnés. Les personnes qui sont à la rue, ne peuvent pas bénéficier de soins ou de bonnes chaussures et chaussettes pour la marche et le froid. Les pieds sont mis à mal dans des chaussures trop serrées et en ne voyant jamais le jour, entrainant pour les SDF un développement de bactéries, de mauvaises positions lors de la marche, craquelures… Les pieds peuvent vous faire payer durement le fait de ne pas prendre soin d’eux, pourtant, ils sont indispensables à notre vie quotidienne.


Le but du projet est de pouvoir préserver un certain nombre de personnes à la rue qui parcourent en moyenne 15 km par jour à pieds selon les saisons. Source : Aldo MAGIORE (ancien grand précaire ayant vécu 4 ans dans la rue)

Pour ce public, pour quelles raisons faut-il prendre soin de ses pieds ?


Des pieds en mauvaise santé sont synonymes de :

  • Difficultés à marcher, peu importe l’âge, et ce même si vous êtes encore jeune ;
  • Apparition de durillons, de crevasses, de callosités ou de cors ;
  • Développement de mycoses, de verrues, de mauvaises odeurs ;
  • D’ongles incarnés ;
  • D’hallux valgus (déformation du pied).

Nos pieds sont le siège de notre équilibre.Ils nous sont indispensables pour nous déplacer correctement mais aussi pour ne pas souffrir même en position statique, c’est pourquoi il faut leur porter une attention toute particulière et nous souhaitons préserver les personnes précaires à la rue de ce mal.

Utilisation des fonds

Le passage à la rue met en avant la difficulté de s’occuper de soi et d’appliquer à soi le minimum d’hygiène nécessaire. Comment réaliser par conséquent de prendre soin et faire attention à ses pieds ?


Nous souhaitons bien choisir des chaussures et des chaussettes pour les personnes vulnérables et accompagner ce choix par des soins chez un podologue.


Nous envisageons, si nous obtenons des aides financières de travailler en collaboration avec le Conseil Régional des Personnes Accueillies/Accompagnées Occitanie et la plateforme de santé de Toulouse.


Les personnes précaires passent et sont en relations avec ces deux structures et nous permettra ainsi d’identifier 80 personnes (à minima) et de leur fournir des premiers soins au niveau plantaires au sein de la plateforme.

108
Contributeurs
31,40 €
Sur 3 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 31/12/2020


Chaussures pour les plus démunis - A pas de velours - UCRM

Description

L’UCRM accompagne depuis plusieurs années les personnes les plus démunies au sein de ses différents établissements. Pour certains, de longs parcours de rue ont été vécus avant de pouvoir être accueilli au sein d’un établissement. Le projet souhaite mettre en avant l’importance d’avoir « des pieds de velours » pour les personnes SDF et grands précaires. Pourquoi « A pas de velours ? » Le velours représente la douceur, le confort et l’apaisement!


Qui marche à pas de velours ?

L'origine de cette expression nous viendrait du règne animal puisque les pas de velours dont il est question seraient ceux du chat... L'expression, en général associée aux verbes avancer et marcher, signifie donc que l'on se déplace sans faire le moindre bruit. Les SDF sont des personnes invisibles, nous pouvons les associer aux pas de velours.


D’où le projet : A pas de velours !

Prendre soin de ses pieds c'est aussi préserver son aptitude à marcher, car toute douleur qui apparait dans cette zone peut vite devenir très invalidante pour les personnes qui marchent beaucoup. En s'occupant mieux de ses pieds, on peut également prévenir les éventuelles maladies des pieds, les infections, les déformations et autres ongles incarnés. Les personnes qui sont à la rue, ne peuvent pas bénéficier de soins ou de bonnes chaussures et chaussettes pour la marche et le froid. Les pieds sont mis à mal dans des chaussures trop serrées et en ne voyant jamais le jour, entrainant pour les SDF un développement de bactéries, de mauvaises positions lors de la marche, craquelures… Les pieds peuvent vous faire payer durement le fait de ne pas prendre soin d’eux, pourtant, ils sont indispensables à notre vie quotidienne.


Le but du projet est de pouvoir préserver un certain nombre de personnes à la rue qui parcourent en moyenne 15 km par jour à pieds selon les saisons. Source : Aldo MAGIORE (ancien grand précaire ayant vécu 4 ans dans la rue)

Pour ce public, pour quelles raisons faut-il prendre soin de ses pieds ?


Des pieds en mauvaise santé sont synonymes de :

  • Difficultés à marcher, peu importe l’âge, et ce même si vous êtes encore jeune ;
  • Apparition de durillons, de crevasses, de callosités ou de cors ;
  • Développement de mycoses, de verrues, de mauvaises odeurs ;
  • D’ongles incarnés ;
  • D’hallux valgus (déformation du pied).

Nos pieds sont le siège de notre équilibre.Ils nous sont indispensables pour nous déplacer correctement mais aussi pour ne pas souffrir même en position statique, c’est pourquoi il faut leur porter une attention toute particulière et nous souhaitons préserver les personnes précaires à la rue de ce mal.

Utilisation des fonds

Le passage à la rue met en avant la difficulté de s’occuper de soi et d’appliquer à soi le minimum d’hygiène nécessaire. Comment réaliser par conséquent de prendre soin et faire attention à ses pieds ?


Nous souhaitons bien choisir des chaussures et des chaussettes pour les personnes vulnérables et accompagner ce choix par des soins chez un podologue.


Nous envisageons, si nous obtenons des aides financières de travailler en collaboration avec le Conseil Régional des Personnes Accueillies/Accompagnées Occitanie et la plateforme de santé de Toulouse.


Les personnes précaires passent et sont en relations avec ces deux structures et nous permettra ainsi d’identifier 80 personnes (à minima) et de leur fournir des premiers soins au niveau plantaires au sein de la plateforme.

108
Contributeurs
31,40 €
Sur 3 000 €

Les sommes collectées sont acquises au porteur de projet. Fin prévue le : 31/12/2020